LA CHAPELLE SAINT-VINCENT

 

 

Chapelle romane, est la première des trois chapelles sur la commune de ROQUEVAIRE, la plus ancienne de Provence (XIème siècle).

Située entre Pont de Joux et l'entrée Nord de Roquevaire dans le quartier de Saint-Vincent à l’endroit même où se trouvent les services techniques municipaux, face à l’ancienne usine Martini.

 

Bâtie sur une nécropole romaine, elle est dédiée à Saint-Vincent, diacre martyrisé à Saragosse en Espagne.

Elle fut détruite au cours des invasions très fréquentes dans la vallée de l'Huveaune aux VIIème, VIIIème et IXème siècles.

Elle fut reconstruite aux Xème et XIème siècles en préroman, c'est ainsi qu'elle se présente encore très délabrée.

 L'autel classé de cette chapelle sert pour l'exercice du culte au sein de l'église Saint-Vincent.

 

 

La chapelle est orientée d'Est en l'Ouest conformément aux règles établies pour les vieilles basiliques.

La nef est divisé en trois travées de 3,25m de large, de12,50 m de long sans compter l’abside et de 5 m de large à peu près (hors œuvres).

 

Le toit devait probablement être recouvert de pierres en forme de dalles selon le chanoine Arnaud.

La porte d'entrée s'ouvre dans l'axe de la façade occidentale en plein cintre. Elle n'est pourvue d'aucun ornement mais est surmontée d'un oculus.

 

 

L'autel mérovingien classé de cette chapelle se trouve actuellement au sein de l'église de ROQUEVAIRE. Cet autel date très probablement du Vème siècle.

 

 

La chapelle Saint-Vincent est classée monument historique le 6 décembre 1990.